Les nouveaux enjeux du City Branding : Le City Entertaining

Une nouvelle tendance marketing est apparue depuis quelques années : la gamification. En 2012, le marché mondial frôlait les 60 milliards d’euro et on estime qu’il dépassera les 75 milliards en 2015. Mais qu’est-ce que la gamification ?

C’est l’insertion de mécanismes de jeu dans d’autres domaines (sites web, situations d’apprentissage, situations de travail, réseaux sociaux…). C’est apporter du plaisir et du challenge aux utilisateurs et ainsi utiliser le fun comme levier. Au delà d’un simple outil publicitaire, ces applications doivent avoir un réel attrait.

Lorsqu’on sait que la gamification permet en moyenne l’augmentation de 30% des temps de session sur un site et 2 à 4 % des revenus, cela devrait attirer bien des entreprises.  Car tout l’intérêt de la gamification est là, l’engagement et la loyauté des joueurs envers une marque. Avec toutes sortes de mécaniques : scores, badges, levels, leaderboard, challenges, récompenses… on crée chez le joueur à la fois une relation émotionnelle et un attrait renouvelé, l’incitant à revenir.

Quelques exemples de succès

popular gaming apps

 La Gamification dans le tourisme 

Il existe encore peu d’exemples de ces mécanismes appliqués au secteur touristique, mais cette sélection montre le potentiel et la diversité qui peut être envisagé.

  • Sighter

Cette application géolocalisée propose des visites ludiques et interactives d’une ville depuis 2013. Le visiteur se lance dans une course d’orientation réelle, basée sur les photographies et indices qui lui sont données. Il choisit un thème : street art, architecture, statues, pubs… Une fois le lieu découvert, il peut alors accéder à des informations et anecdotes sur le monument trouvé. Bien loin du traditionnel guide touristique papier, l’application permet d’accompagner et de faire vivre une expérience inédite à l’utilisateur.

  • Walibi Connect

Walibi Connect

Un bracelet connecté, une application et une borne devant chaque attraction, voilà de quoi est composé le projet Walibi Connect, crée en 2012. Les joueurs peuvent à la fois limiter leur temps d’attente en ayant accès aux informations de toutes les attractions, gagner des badges au passage d’une borne (Walibi Pro pour 5 “swipe”, Walibi Master au bout de 8 ect…)  mais également partager leur expérience sur les réseaux sociaux. Une opération qui séduit les jeunes visiteurs et qui démontre une nouvelle fois que les petites et moyennes structures sont plus créatives et innovantes que les grandes.

  • Terra Aventura

Le Limousin a lancé dès 2010, en partenariat avec l’organisation geocoaching.com, un concept relativement innovant. 30 caches sont réparties à travers toute la région, chacune contient un Poi’s thématique qui permet de découvrir une des caractéristiques de la région : Histoire, nocturne, produits locaux, activités sportives… Terra Aventura lance sa 5e saison cet été avec des graphismes et une expérience encore repoussée. Cette opération n’a pas connu un grand succès (on compte 15.000 téléchargements et 5.000 fans sur facebook) pour deux raisons, des problèmes techniques liés aux updates qui ont empêché la connexion de membres et son ciblage très enfantin. Cependant on peut attribuer au Limousin une envie d’essayer et d’innover extrêmement louable.

terra-aventura

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s